Balade par quartier : Auteuil La Muette Porte Dauphine Chaillot

Basil : de la banque au fournil !

Il a quitté l’univers de la banque pour la chaleur du fournil, passant « du  blé à la farine » !  Jérôme Bails et sa sœur Claire ont repris la boulangerie de la rue François Millet et l’ont rebaptisée avec l’anagramme de leur nom : Basil.

Pourquoi cette reconversion ?
Après des études dans la finance, j’ai travaillé dans le secteur bancaire et développé mon goût pour la relation client au contact d’entrepreneurs. Mon rêve d’ouvrir un commerce de proximité est né de ces rencontres. Je pensais réaliser ce projet à la cinquantaine mais à 40 ans, l’envie de le concrétiser s’est accéléré ! Passionné de pâtisserie depuis toujours, j’ai alors croisé le chemin d’un boulanger lors d’un cours de perfectionnement sur les pâtes à choux et brioche chez Lenôtre en 2017. C’est à l’occasion d’une immersion dans son fournil que j’ai découvert l’univers exaltant de la panification et choisi de changé e métier pour devenir artisan boulanger.

Vous avez repris des études ?
Oui, j’ai passé un CAP boulanger viennois à l’Ecole Ferrandi en 2019 et 2020 puis j’ai effectué mon stage à la boulangerie Mamiche, une boulangerie artisanale où tout est fait maison. Cet apprentissage aux côtés de professionnels bienveillants et très créatifs m’a conforté dans mon choix. C’est également là que j’ai rencontré Moulins Bourgeois 77, une meunerie familiale et bio qui m’a donné envie d’élaborer un projet de boulangerie aux levains naturels et pains spéciaux.

Justement, quelle est votre « marque de fabrique » ?
Une panification bio aux levains naturels qui, en plus de développer des arômes singuliers aux pains, permet de prolonger  sa conservation. Je me fournis au maximum chez des artisans locaux : les farines et le miel viennent d’Ile-de-France, le café de Lomi, le jambon du boucher-charcutier voisin (A la Belle Viande à Auteuil) ! Mes produits phares : la tourte de meule bio aux levains naturels, les pains spéciaux bio aux levains (petit-épeautre, gariguette, pain noir black’sile, tourte de seigle…), la viennoiserie 100% maison. Les croissants, la brioche à la fève de Tonka, les beignets et le fameux roulés cannelle sont déjà des best-sellers !

Comment avez-vous été accueillis à Auteuil ?
Très bien ! Ma mère a grandi dans le 16è arrondissement. Auteuil est un petit village où tout le monde se connaît. Les habitants viennent se présenter, nous raconter leur lien avec le quartier et leur boulangerie. Comme ma sœur et moi travaillions auparavant dans la relation client, on a l’impression de faire le même métier, mais avec des produits plus glamour ! On adore ces échanges et l’idée de faire partie aujourd’hui de la vie du quartier.

Un projet dans un proche avenir ?
Nous allons bientôt repeindre la devanture dans un beau bleu et ouvrir le laboratoire de pâtisserie afin qu’il soit visible de l’extérieur. Les enfants et tous les gourmands pourront ainsi regarder la confection des viennoiseries et des gâteaux tout au long de la journée !

Basil
12, rue François Millet

 


Moderato, la boisson de l’été !

Sébastien Thomas (qui habite à Auteuil) et Fabien Marchand-Cassagne viennent...

Clasico Argentino : muy bueno !

Un take-away Clasico Argentino s’est installé incognito Porte de Saint-Cloud...

L’équipe de baseball South Auteuil Bums est lancée !

L’équipe du Ranelagh Baseball Club fondée en 1913 dans l’arrondissement,...

Cap sur Essaouira pour nos gazelles d’Auteuil !

Les habitants du quartier d’Auteuil sont déjà à fond derrière...