Balade par quartier : Auteuil La Muette Porte Dauphine Chaillot

Daroco s’installe dans le 16

Zebra, c’est fini ; mais le duo à la barre du restaurant, Alexandre Giesbert et Julien Ross, n’a pas dit son dernier mot ! Associés à Romain Glize, les complices transposent leur belle trattoria Daroco qui coule des jours heureux rue Vivienne en face de la Maison de la Radio. Cela donne Daroco16, une nouvelle adresse qui semble avoir (enfin) trouvé sa bonne fréquence.

Le décor a légèrement changé avec l’apparition d’une enseigne bleu électrique et d’une fresque de street art, bleu vif elle aussi, de l’artiste Supakicth. L’atmosphère repensée par Olivier Delannoy marie élégamment velours, laiton, acier et granit. Le superbe bar à cocktails en marbre est toujours là, tout comme l’esprit du lieu, contemporain et pimpant, dans l’air du temps.

Ce qui a vraiment changé en revanche, c’est la carte ! Plus d’œuf mimosa ni de poireau-vinaigrette en entrée (ouf !) : place à une bonne cuisine italienne, avec des pizzas divines à la pâte aérée et bien fermentée, des produits sourcés de qualité (thon et anchois de Cetara, Scamorza fumée, Olives Taggiasche…), des antipasti et des pastas généreuses (Pappardelle au ragoût de bœuf, penne all’arrabiata…).

Le menu à 19€ (entrée + pizza du jour ou pizza + dessert du jour) est une aubaine, d’autant que les pâtisseries sont toujours signées Fleur Guinaudeau. Son baba à la crème vanillée nous a laissé… baba ! Enfin, le service est attentionné et très sympathique, l’équipe ayant à cœur de vous faire plaisir. Pour le coup, c’est réussi !

Daroco16
3 place Clément Ader
www.daroco.fr

 

 


Les choix déco de Clo

Il faut être aventurière – ou anticonformiste – pour ouvrir...

Les Bouchers Doubles sont lancés !

Benjamin Tixier et Roland de Linares ont ouvert il y...

La Table du Recho : solidaire et succulente

Gros coup de cœur pour La Table du Recho installée...

Le livre qui raconte l’histoire d’Holiday

La maison d’édition new-yorkaise Rizzoli vient de publier « Holiday :...