Balade par quartier : Auteuil La Muette Porte Dauphine Chaillot

Des nouvelles de… Pascale Morin

Pascale Morin est artiste plasticienne, créatrice de la collection de sculptures en porcelaine By-Rita. On peut la rencontrer tous les jours dans son atelier de la rue Boileau.

La céramiste est aussi la fondatrice de l’association Seizièm’Art qui réunit les artistes du seizième arrondissement (peintres, sculpteurs, photographes…) qui fêtera ses 10 ans en octobre.

Où es-tu ?
Je suis confinée à Paris avec mon mari Dominique. J’ai la chance de pouvoir continuer à travailler et navigue entre mon appartement quai Louis Blériot avec une vue splendide sur la Seine et mon atelier de la rue Boileau entourée de mes pièces et de mon four, dans la tranquillité absolue.

Comment occupes-tu tes journées ?
J’ai changé de rythme : je me lève plus tard le matin et je fais une marche sportive durant 1h le long de la Seine, dans différentes rues de l’arrondissement toujours dans la limite d’1 km. Cela me permet de redécouvrir les petites rues ou grandes avenues et d’apprécier différents points de vu du quartier. Un peu d’ordinateur, de mails, coups de fil à la famille, enfants, copains et préparation d’un bon déjeuner. Mais quelques excès ces dernières semaines m’obligent à revoir un peu mes recettes… y’a pas que le sport pour garder la ligne.

Puis l’après-midi je m’autorise à regarder un film de temps en temps avec un peu l’impression que je fais l’école buissonnière… Mais c’est tellement bon ! Comme quoi on est bien conditionnés, même en tant qu’artiste… Je vais ensuite à l’atelier travailler avec quelques podcast d’émission dans les oreilles ou en musique. Pas pour répondre à de nouvelles commandes puisque toute mon activité est à l’arrêt et que mes clients sont loin, eux-mêmes confinés, mais en préparation de l’après, quand l’activité reprendra…

Nous travaillons aussi avec Bruno Houdayer pour notre association Seiziem’Art depuis le début du confinement, notamment sur la mise au point d’une exposition dans un lieu exceptionnel de l’arrondissement qui nous accueille pour fêter nos 10 ans en octobre prochain. J’espère avoir l’occasion de vous parler de ce projet et de vous dévoiler ce lieu et le contenu de cette exposition très bientôt.

Le soir c’est apéro skype, films, bons bouquins, journaux et musique…

Ce que tu ne faisais pas avant (ou peu) et que tu fais à présent?
J’ai le temps de repeindre mon appart, enfin ! J’essaye de ranger, de classer, et de me débarrasser du superflu… moins simple. Je réfléchis aussi à d’autres méthodes pour la diffusion de mon travail, et j’écris.

Ton regard sur le confinement ?
J’aime ce temps de pause. Paris est magnifique, sans bruit ; ça sent bon et j’entends même la musique du fleuve par la fenêtre. Et puis il y a beaucoup de solidarité autour de nous. J’aime ces élans de générosité, de bienveillance. Je pense aux soignants qu’on ne remerciera jamais assez d’être là mais aussi à tous ces gens qui rendent  la vie plus facile au quotidien.

Côté négatif, j’ai un peu flippé au début du confinement, je l’avoue. L’arrêt net de mon activité et l’avenir de mon métier m’ont créé un peu d’insomnies… la pensée aussi de l’isolement des familles et les problèmes qu’engendre le confinement pour certains(nes) en France et partout dans le monde, maintenant et durant les mois à venir.

La première chose que tu feras lorsque le confinement sera levé ?
J’irai retrouver les miens, mes enfants qui confinent de leur côté et ferai une belle fête prévue en Bretagne avec amis et famille pour ma petite dizaine supplémentaire du mois de Février dernier… en espérant ne pas encore la décaler 🙁

Ton état d’esprit face à l’avenir ?
Il est plus confiant qu’au début du confinement. J’ai pris mes marques, me suis réorganisée pour la reprise de mon activité, j’ai renoué le contact avec mes clients et je suis positive. Je retrouve mon optimisme naturel 🙂 Je souhaite que germent de nouveaux projets, que la solidarité ambiante continue vaille que vaille et qu’il n’y ait pas de règlement de compte une fois la crise du Covid passée, afin que l’on reconstruise tous ensemble dans le respect des uns et des autres.


Campagne Ulule : nous avons besoin de vous !

Comme de nombreuses entreprises, notre petite maison d’édition a été...

Première collaboration Le16cc x Cléo Wehrlin

L’illustratrice Cléo Wehrlin a dessiné pour Le 16ème C’est Cool...

Un nouveau caviste à Auteuil

Après une première adresse dans le quartier du Ranelagh (61...

Des nouvelles de… Hélène Devilleneuve

Hélène Devilleneuve est 1er hautbois solo de L’Orchestre Philharmonique de...