Balade par quartier : Auteuil La Muette Porte Dauphine Chaillot

Invictus, la nouvelle table du Village Boileau

Après avoir créé le restaurant Invictus rive gauche dans le 6ème arrondissement, le chef Christophe Chabanel vient d’ouvrir un second Invictus rive droite, dans le 16ème, au 98 rue Boileau.

Pourquoi cet emplacement ? Le chef a eu l’opportunité de reprendre ce bistrot de quartier, auparavant Chez L et Le Petit Boileau (comme on peut le voir sur la photo à l’entrée). En le visitant, il a eu un coup de coeur pour le « Village Boileau », dont il aime déjà l’atmosphère et la convivialité des habitants. C’est aussi un passionné de rugby, ravi d’être à proximité du Stade Français…

Christophe Chabanel, ancien second de Jean-Pierre Vigato chez Apicius et de Pierre Gagnaire, a un parcours atypique. Il fonde La Dinée dans le 15ème, se voit sacré meilleur chef de l’année en 1995 par le guide Pudlo puis, alors qu’il fait partie de la jeune garde parisienne, s’exile en Afrique du Sud où il tient pendant sept ans une boulangerie et un bistrot.

De retour à Paris, il ouvre en 2013 Invictus, dont le nom (invaincu en latin) fait référence au poème de William Ernest Henley et au film de Clint Eastwood, qui raconte l’organisation des Jeux olympiques en Afrique du Sud au moment où Nelson Mandela devient président, et sa vision d’un pays sans ségrégation réuni grâce au sport.

Avec ce second Invictus, Christophe Chabanel propose ce qui lui plaît : une cuisine gastronomique en mode bistrot et abordable (menu entrée/plat ou plat dessert à 29€) élaborée avec les plus beaux produits de saison.

Ses plats emblématiques ? Hareng et pommes de terre tiède, jeunes oignons et pomme verte, foie gras poêlé de canard et soupe de topinambours sirop d’érable, pot-au-feu de bœuf, bouillon thaï et gambas vermicelles de riz et légumes croquants, mousse au chocolat noir madeleine tiède, brioche perdue et pommes rôties glace caramel beurre salé…

Une cuisine de haut vol, créative et exquise, que l’on savoure dans un décor chaleureux, aux teintes camel. Difficile de ne pas tomber sous le charme du lieu et de Christophe Chabanel,  un grand gaillard avenant qui prend le temps de discuter avec chacun de ses convives pour connaître leurs goûts et leurs envies. A noter : des pictos à côté de chaque plat indiquent les mets veggie, sans gluten et sans lactose. Une attention supplémentaire qui montre la bienveillance du chef envers tous.

Invictus
98, rue Boileau
www.invictusrestaurant.fr


Offrez une carte cadeau !

Le 16ème c’est cool propose désormais des Cartes Cadeau (de...

Les coltineurs : petit bistrot, grand bonheur

Après avoir tenu le bistrot Chez Antoine pendant 35 ans,...

Magazine 16Borough N°3

Le magazine 16Borough N°3 est sorti ! Au sommaire de...

Le carnet d’adresses d’Alain Fromager

Alain Fromager joue actuellement dans la pièce Art de Yasmina...