Balade par quartier : Auteuil La Muette Porte Dauphine Chaillot

Le sicilien du Ranelagh

A Paris, on trouve des restaurants italiens à tous les coins de rue. Dans le seizième aussi, mais un seul fait l’unanimité : Non Solo Cucina. Originaire de Cefalu, une jolie station balnéaire proche de Palerme, Giuseppe Messina célèbre dans sa trattoria la cuisine traditionnelle de Sicile faite de poissons, de légumes et de pastas divines dont seules les familles ont le secret !

Les Messina, c’est d’abord un clan. Il y a Giuseppina, la grand-mère de Giuseppe qui lui a transmis le goût de la cuisine simple et parfumée qu’un rien magnifie : menthe, romarin, sauge, fleur d’origan… Il y aussi le frère Ignacio, chef des restaurants Aux Amis de Messina et – bien sûr – la mamma Angelina dont le gâteau aux courgettes (ricotta vanille… à tomber !) devrait être inscrit au patrimoine culinaire sicilien.

Après avoir travaillé dans les cantinas familiales au cœur de Paris (Bastille et Réaumur), Giuseppe a pris son envol en 2009 et s’est installé à l’Ouest « lontano da tutto » : rue du Ranelagh, côté Beauséjour.

Non Solo Cucina qui fête ses 10 ans cette année, est devenue une institution dans le quartier, un repaire joyeux avec carrelages aux murs, crustacés en déco, cuistots siciliens chantonnant derrière les fourneaux. Dans cette ambiance de trattoria balnéaire, on savoure la cuisine sicilienne de Giuseppe, des plats authentiques et généreux sublimés par des produits frais et forts en goût : fenouil, sardines, lard de Colonnata, ail rose…

Parmi les spécialités, on craque pour les linguine alle vongole (fruits de mer, tomates juste concassées, ail et huile d’olive), les pâtes confectionnées maison aux sardines fraîches ou à la ventrèche de thon et pistaches, le tout relevé d’herbes et de ces « petits riens qui font tout » (pignons, chapelure, raisins secs, légumes confits…). « Non Solo Cucina », comme le dit son nom, ne fait « pas seulement de la cuisine » mais des merveilles !

En dessert, les créations sont tout aussi étonnantes, avec des biscuits à la cannelle farcis de ricotta, une mousse poire-amaretto suave et fondante… Côté vins, la carte réunit les plus beaux crus de Sicile afin de faire découvrir les vingtaines d’appellation d’origine sur l’île, d’Alcamo à l’Etna en passant par Moscato di Pantelleria.

En 2013, Giuseppe – à la demande générale des clients amateurs de pizzas – a ouvert avec Mimmo, un pizzaiolo de Palerme, une seconde adresse : « Non Solo Pizze », près de l’Avenue Victor Hugo. La pâte à pizza y est réalisée selon une recette maison, ce qui donne des pizze légères cuites au four et agrémentées des produits fétiches : pesto de courgettes, thon à l’huile, graines de fenouil…

Le scoop ? Giuseppe va bientôt ouvrir une troisième adresse, toujours dans le seizième, en lieu et place de l’ex-Poule de luxe avenue Mozart. Une taverna baptisée Pane & Olio…

Non Solo Cucina – 135 Rue du Ranelagh
Non Solo Pizze – 5 Rue Mesnil
www.non-solo-cucina.fr


La Maison Kuntz, la boulangerie du « village Maupassant »

Fils de meuniers alsaciens, Alban Kuntz est un jeune boulanger...

Isabelle Farrugia et le charme du python

Après trente ans dans la communication, Isabelle Farrugia a créé...

Buzy, la rockeuse revient avec un nouvel album

Cela fait plus de 30 ans que la chanteuse Buzy...

Où trouver le magazine 16Borough N°2 ?

Voici la liste des points de vente : Les Editions...