Balade par quartier : Auteuil La Muette Porte Dauphine Chaillot

Le top of the flan

Incroyable : c’est à Auteuil que l’on peut déguster le meilleur flan de Paris ! A tout juste 24 ans, Giovanni, à la tête de sa jeune boulangerie située rue Chardon-Lagache, a remporté fin mars le Prix du meilleur flan de Paris et d’Ile de France 2019. Depuis, son gâteau fait fureur, avec plus de 250 parts vendues par semaine !

On a rencontré ce jeune homme accort qui aime passer du fournil à la boutique pour rencontrer ses fans, petits et grands.

Qui es-tu Giovanni ?
Je suis né à Meaux en Seine et Marne, d’un père napolitain… d’où mon prénom italien.

Quand t’es-tu installé ?
Il y a neuf mois, en septembre 2018 exactement. J’ai toujours rêvé de devenir boulanger et après ma formation puis diverses expériences dans des boulangeries parisiennes, j’ai décidé d’ouvrir ma propre enseigne.

Pourquoi ce coin du seizième, plaisant mais un peu reculé ?
Pour la tranquillité ! (rire) Je voulais absolument ouvrir une maison dans cet arrondissement car j’aime son calme, son esprit village comme à la campagne.

Les dessins sur les murs montrent que tu as vite été adopté…
Oui, j’ai un vrai fan club d’enfants ! La boulangerie est située entre une école et une crèche. C’est le passage obligé du goûter.

Le crédo de ta boulangerie ?
Pas d’ostentation. J’utilise des farines issues de la culture raisonnée et des farines anciennes, sans additif, pour retrouver le goût du pain tel que nos aïeux les dégustaient. J’aime la simplicité. Chez moi, vous ne trouverez pas de pâtisseries de type Fraisier ou Paris-Brest mais uniquement des recettes de boulangerie traditionnelles : tartelettes aux fruits de saison, brioches, chouquettes, pains au lait…

Ton histoire d’amour avec le flan ?
Petit déjà, je dévorais ce gâteau à la crème pâtissière, mon préféré. Encore aujourd’hui, j’adore le déguster sans couvert, dans la rue, et je suis heureux lorsque je vois les clients faire de même dans la journée.

Le concours, c’était un défi ?
Un sacré challenge : j’ai décidé d’y participer une semaine avant et c’était mon premier concours ! Aidé de mon tourier, nous avons concocté une nouvelle recette en nous inspirant du pays d’origine de mon père. En Italie, les desserts à base de crème, comme les tiramisus, restent légers car il n’y a pas ou peu d’œufs dans leur composition. Notre idée : réduire au maximum la quantité d’œufs pour avoir une consistance ultra légère.

Et le jury a été bluffé…
C’était fou de remporter la compétition. En général, les flans sont trop consistants ; après une part, on est repu. Le flan Giovanni a séduit avec sa pâte feuilletée bien épaisse et craquante, une crème pâtissière aérienne et fondante, légèrement vanillée. Il incarne parfaitement mes maîtres-mots : légèreté et simplicité.

Quel est son prix ?
2,90€ la part et 10€ le flan pour 4 personnes.

Tes projets ?
Continuer d’enchanter les gourmands du quartier et tous les parisiens qui n’ont pas peur de venir jusqu’ici. Et à plus long terme, je rêve d’ouvrir un restaurant.

Giovanni
49, rue Chardon-Lagache
www.giovanni-boulangerie.fr


Dada et fiesta

Le seizième devient le nouveau QG des soirées électro/house de...

Le spot de l’été sera basque !

Situé quai Saint-Exupery, à deux pas de la Porte de...

La taverna sicilienne de Giuseppe

Exit Poule de Luxe ! Après Non Solo Cucina (rue du...

Le Tibétain d’Auteuil

Un restaurant tibétain vient d’ouvrir dans le seizième ! Jam Gonta...